Que dire sur son blog ? Définir sa ligne éditoriale

Que dire sur son blog ? Définir sa ligne éditoriale

Avant de parler « ligne éditoriale », je vous avais exposé l’intérêt de créer un blog/mag/journal sur le site internet de votre entreprise dans un article précédent.

Cela vous apporte de la visibilité, de la légitimité, des prospects puis des clients, cela vous permet d’interagir avec votre communauté, cela vous aide à être en bonne place dans les pages de Google, bref, il y a de nombreux avantages et de nombreuses retombées possibles.

Mais alors que dire sur son blog?

C’est la question que vous avez été nombreux à me poser après la publication de mon premier article: Que dire? Comment faire?

Parce que nous sommes d’accord que vous pouvez parfaitement publier une chose ou deux de temps à autres pour le plaisir de partager des découvertes, mais si vous voulez obtenir les résultats évoqués plus haut, le-petit-bonheur-la-chance ne suffit pas.

Il vous faut une stratégie!

Et aujourd’hui, nous allons parler de la colonne vertébrale de cette stratégie, j’ai nommé: votre ligne éditoriale.

Mais qu’est-ce que la ligne éditoriale?

La ligne éditoriale est une charte, un fil conducteur, un papier écrit noir sur blanc, qui va vous permettre de clarifier votre domaine d’expertise, avec qui vous souhaiter le partager (votre client idéal), toutes vos idées, la façon qu’ont vos concurrents de gérer la question du contenu etc.

Vous allez effectuer un travail en profondeur, une bonne fois pour toute (ou pour un bon moment) et écrire le résultat de ce travail sur un document que vous pourrez transmettre à n’importe quel membre de votre équipe, freelance ou stagiaire.

Cette ligne éditoriale est la cohérence, l’harmonie, la constance, la substantifique moelle de votre entreprise (rien que cela oui!).

Ce travail va faire émerger des rubriques, des idées d’articles, un timing de publication qui vous sera le plus adapté et enfin, graal des graals, vous aboutirez à un planning éditorial pour les prochains mois.

Vous aurez les clés pour le préparer à nouveau pour les mois suivants. Et vous n’aurez plus l’angoisse de la page blanche ou la réaction procrastinatrice d’évitement face à la mise en place de votre blog.

Donc pour résumer, vous penchez sur votre ligne éditoriale vous promet:

  • un gain de temps
  • un gain d’espace mental disponible
  • Bref, que du bonheur.

Mon expertise sur la question de la ligne éditoriale?

Je vous propose, si vous en avez besoin, de mettre en place, avec vous, votre ligne éditoriale au cours d’un atelier de deux heures. Cet atelier a pour but de vous permettre d’avancer une bonne fois pour toute, efficacement et de vous donner les clés pour être autonome dans la gestion et la production de vos contenus.

Evidemment, vous vous en doutez bien, je peux également créer ces contenus (service à la carte en quelque sorte) pour vous par la suite mais l’atelier est l’étape fondatrice de toute éventuelle collaboration.

Si vous souhaitez en discuter, me parler de vos projets et des problèmes que vous rencontrez, n’hésitez pas. J’aime découvrir vos parcours et me ferais un plaisir de répondre à vos questions (vous trouverez un formulaire de contact ici).

Mais revenons à nos moutons…

Comment mettre en place sa ligne éditoriale?

Je vous donne ici la trame, l’ossature du travail, ma méthode pour mettre en place votre ligne éditoriale. Je vous invite à prendre une feuille et un crayon, à noter mes questions et tout ce qui vous passe par la tête pour y répondre.

1-Définissez votre domaine d’expertise et votre histoire.

Explicitez votre message, votre promesse de transformation, ce que vous souhaitez apporter au monde et à vos clients.

Dans cette phase des fondations, nous abordons aussi la question de votre histoire: Qui êtes-vous? Quelle est votre histoire? Votre lien avec votre société etc?

2-Décrivez votre client idéal.

A qui vont s’adresser tous vos contenus? A qui devez-vous penser jour et nuit?

Il faut avoir une connaissance presque intime de cette personne, de ses centres d’intérêt, de ses questions existentielles, de ses peurs dans la vie.

Vous allez parler à chaque facette de son être, à différents moments de son parcours d’achat, vous devez le connaitre mieux que lui-même.

Si vous vendez un produit ou un service, vous vous êtes probablement déjà penchés sur la question du persona mais à nouveau, je vous invite à creuser cette question encore plus profondément (et je ferais un article dédié prochainement).

3-Définissez les objectifs de chacun de vos canaux de communication.

Vous créez du contenu pour informer, présenter, faire découvrir, vendre, optimiser votre SEO… pour chaque canal, l’objectif peut être différent.

4- Renseignez-vous sur la stratégie de contenu de la concurrence.

Qui sont-ils? Où sont-ils présents? Que font-ils? Est-ce que cela fonctionne ou non? En quoi, vous, êtes différent? Quelle est votre spécificité?

Qu’est-ce qui va vous démarquer de cette concurrence?

5-Choisissez les types de contenu.

Il convient de trouver les types de contenu qui parleront le plus à votre cible (article de blog, vidéo, infographie etc…) mais également ceux que vous aurez les moyens de mettre en oeuvre (mise en oeuvre qu’en fonction de votre budget, vous pourrez éventuellement déléguer à un freelance, toi-même tu sais, vous avez saisi le concept).

6- Pensez à mettre en place les règles rédactionnelles.

les règles rédactionnelles: quel ton employer? Quel niveau de langage? A quelle fréquence pouvez-vous/souhaitez-vous poster des articles?

J’évoquerais ici rapidement, car ce n’est pas mon domaine d’expertise, la charte graphique de votre univers. Votre blog/mag/journal ainsi que vos réseaux sociaux doivent avoir un look identifiable, par la couleur, le style (par exemple moderne ou vintage), le ton etc

Ces règles éditoriales et graphiques seront le fil rouge, votre patte personnelle et vous rendront bien identifiables.

7-Listez toutes vos idées et faites émerger des rubriques.

Mon étape préférée, que je mets en oeuvre grâce au mind mapping.

Donnez-vous en à coeur joie! Forts de tout ce que nous avons évoqué précédemment, notez tout ce qui vous passe par la tête sur les sujets que vous aimeriez aborder, sur les titres d’articles, sur les notions que vous souhaitez présenter à votre cible.

Une fois toutes ces idées écrites (et vous en aurez encore beaucoup d’autres qu’il faudra écrire au fur et à mesure pour ne pas les oublier et pour les ressortir au moment de vos plages horaires de programmation), vous allez voir émerger des rubriques, des grandes catégories qui pourront être celles de votre blog.

——————————————————————————————————————–

Voilà, à cette étape du travail, vous savez quoi dire et vous pouvez commencer à établir un planning en fonction du nombre de publications que vous souhaitez.

Nous verrons dans de prochains articles la question de l’organisation de la création et gestion de contenu puis la question de la stratégie de diffusion de ces contenus. Nous évoquerons également la question de la rédaction avec quelques pistes SEO pour vous aider à écrire seul et efficacement.

Si d’ici là vous avez des questions, sur la ligne éditoriale dont nous venons de parler ou sur tout autre sujet, n’hésitez pas à les poser ici ou sur Instagram. Cela sera un plaisir de vous répondre.

Au travail, je vous souhaite une belle journée.

Pascaline

Back to Top