Les tâches ménagères : ce qui me sauve (et ce qui pourrait bien me sauver)!

Attaquant une énième panière de linge à repasser, je me suis soudain sentie investie de mission! Il faut absolument que je partage avec vous une petite chose bien concrète. Une astuce qui m’a aidé, vraiment, à relativiser ma lassitude vis à vis des tâches ménagères.

On sera toutes d’accord pour dire que c’est franchement pénible (en fait je connais des spécimens rares et précieux qui aiment ça …).

Pourquoi donc est-ce pénible? Pas parce que c’est physique (à moins d’attaquer son troisième trimestre de grossesse, d’avoir un problème physique particulier ou une maladie fatigante, je suis d’accord évidement), mais bien parce que c’est REDONDANT et CHRONOPHAGE!!!

La maison est toujours en vrac (sauf le jour du dit ménage) parce qu’avec des enfants, et à moins d’être une vraie maniaque du contrôle (pour qui est-ce agréable dans ce cas? les enfants? vous-même?), c’est la vie!

La (les) panière de linge sale se remplissent aussi vite que celles destinées à recevoir le linge à repasser (personnellement, j’ai envie de prendre une photo et de faire une petite danse de la joie lorsque je vide la mienne!).

Il faut faire les courses souvent et la cuisine plusieurs fois par jour (parfois la cantine est une bénédiction parce que je sais qu’au moins à midi, ils auront un repas équilibré!). Il convient d’être inventive pour ne pas lasser mais pas trop non plus sinon cela devient louche, et ce qui est nouveau et louche, tout enfant normalement constitué en a peur ( a fortiori si cette nouvelle chose est verte!! chlorophylle = danger ).

Les tâches ménagères sont donc bien un pensum, une plaie pour la mère de famille, une chose qui forcement nous fait renoncer momentanément à plein d’autres.

Alors qu’est-ce qui pourrait bien nous sauver de cet enfer?

Encore une fois, si cela vous détend, si vous aimez repasser, cet article n’est pas pour vous. Moi j’adore cuisiner par exemple. Je cherche donc des solutions pour le ménage et le repassage.

1- Eviter d’être trop maniaque et ne pas procrastiner

Franchement, à courir après la saleté et à solliciter les enfants sans arrêt pour ranger, cela devient pénible, fatigant et nous avons besoin de cette énergie pour autre chose!

Il ne s’agit pas là de devenir négligente mais de s’assouplir un peu n’est-ce-pas?

Après quand il faut y aller, il faut y aller. Pour ne pas laisser notre intérieur et notre frigo partir à vau-l’eau. En ce qui concerne la procrastination, je vous renvoie vers un article que j’avais écrit sur le sujet. J’y donne des pistes pour remédier au problème.

2-Etre organisée pour alléger son planning des tâches ménagères

Planifier chaque tâche à effectuer et leur accorder un timing au delà duquel “et bien tant pis”. Personnellement je ne peux pas y consacrer plus d’une heure (sans compter les multiples séances de rangement, ça c’est quotidien, on le fait presque sans y penser sinon on ne pourrait vite plus mettre un pied devant l’autre dans la maison).

Il existe plusieurs méthodes pour s’organiser à la maison que ce soit pour le ménage/rangement ou pour la cuisine.

Je connais les suivantes:

Il s’agit là de découper le temps en semaine et la maison en zone et de s’y consacrer dans un temps imparti (je vous mets une photo par la suite pour que vous ayez une idée)

Images du dit livre

  • La méthode Marie Kondo, qu’on ne présente plus qui consiste à ne garder que les objets qui nous rendent heureux, à plier correctement ses vêtements (chose qui chez-moi dure une demi-journée, à la suite de quoi les piles sont détruites et le tout est mixé dans les placards. Est-ce que cela vous parle?) et à garder un espace épuré et donc plus facile à entretenir.
  • La méthode du Batch cooking. Tout cuisiner en une seule fois un jour de la semaine pour ne plus avoir à y penser après. (J’aime trop les moments passés en cuisine pour adopter cette dernière méthode).

3- Se faire aider!!!

Mais quel mal y-a-t-il à cela, je vous le demande??

J’ai longtemps pensé qu’en tant que mère au foyer, c’était mon boulot de gérer le ménage et l’entretien de la maison et n’ai accepté d’aide que durant mes grossesses.

Mais si c’est devenu une vraie corvée et si on peut se le permettre (bien sûr c’est un coût financier mais tout est une question de choix), pourquoi se priver de l’appui d’une aide ménagère/technicienne de surface/fée du logis.

Mesdames, si vous êtes enceintes, si vous venez d’accoucher ou si vous avez une famille nombreuse, sachez qu’il existe de nombreuses solutions pour se faire aider, que ce soit avec votre mutuelle, la CAF, la sécurité sociale militaire etc…profitez-en!!!

Avec cette solution, exit cette charge mentale et cette préoccupation constante.

4- Changer de point de vue!!!

Alors (bon, la dame va conclure n’ayez crainte!) il m’a été très difficile d’adopter une des méthodes précédemment évoquées à long terme, difficile de changer mes travers et mes habitudes et à ce jour, je n’ai toujours pas d’aide ménagère (mais j’y songe pour gagner du temps).

En revanche, ce que j’ai réussi à changer, grâce à une amie très chère qui avec ce conseil m’a rendu un fier service, c’est le regard que je porte sur ces tâches ménagères, répétitives et redondantes.

Ma vision des tâches ménagères: ce qui m’a sauvé.

Changer ma vision des choses a redonné de l’importance et de la beauté à ces actes presque anodins et automatiques du quotidien .

Une autre dimension à laquelle je n’avais pas pensé, une dimension qui touche mon cœur d’épouse et de maman. Au delà du fait de me dire qu’il s’agit là de ma prérogative, d’un boulot que je subis!!!

Cette amie donc m’a dit un jour: “Mais pourquoi n’envisages-tu pas toutes ces tâches comme autant de services rendus pour tes proches?”

Et la clé est là: le sens du service!!!

Ce même sens du service que j’essaie d’inculquer à mes enfants, cela fait sens non? Je leur offre ces moments pénibles (et, parce que bon, il ne faut pas exagérer, je me suis abonnée à Netflix, et j’écoute des podcasts) et je ne peste plus.

Et vous, comment voyez-vous la choses? Vous aimez, vous détestez? Avez-vous adopté une méthode différente de celles que j’évoque?

N’hésitez pas à partager tout cela avec nous ici et bel après-midi!

P

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :