Je suis le repère, je suis mère.

Je suis le repère, je suis mère.

Je suis le repère… Je suis mère,

Je peux tout gérer, tout entendre, tout consoler, tout comprendre.

Je suis patience, bienveillance, don de moi-même,

Sur moi, reposent la bonne marche de la maison, le bien-être de ses petits habitants.

Je bricole, je pâtisse, je cuisine, je diyoite.

Je lis des histoires et danse, déguisée en princesse, une cuillère en bois à la main.

Je suis père et mère, infirmière, maîtresse, cantinière et taxi.

Je suis repère, je suis refuge,

Je dois être douceur, cadre, écoute et fermeté.

Je suis féminité, élan amoureux et charme,

Je suis un écrin précieux pour la vie que je porte.

Je suis aussi amie fidèle, reine de la débrouille et toujours présente.

Je veux être accueil et simplicité, je veux être stabilité pour mes proches,

Aidante, aimante,

Et ma maison, un lieu de repos, de répit pour qui le demande.

Je suis fantaisie, sortie du cadre,

Diner-goûter et journée sans sieste.

Je suis école buissonnière les jours de spleen,

Je suis confidente et remonteuse des bretelles mal ajustées.

Mais…

Je suis aussi ébullition, torrent et doute,

Je suis vulnérable et fatiguée.

Je suis la seule à pouvoir me lever les nuits d’absence,

Je dois être là, je ne peux pas flancher.

Mon corps est à jamais marqué du sceaux de la maternité,

Et mon esprit en perpétuel recherche d’un alignement avec ce nouveau moi-même.

Je suis en quète et remise en question.

Je suis investie de toute la confiance du monde, 

Chargée de responsabilités et d’obligations,

Je suis, et sans retour, devenue adulte et je suis parfois écrasée par tout ce poids.

Mais je vis intensément mes joies et mes peines,

Intensément départs et retrouvailles, 

Intensément progrès et petites victoires,

Et je suis acceuil.

Et si je tombe, je me relève,

Je suis le repère….je suis mère.


Texte publié chez Les Fabuleuses au Foyer.

Back to Top