Entrevue #4: Nathalie et sa famille XXL

Pourquoi ai-je créé ces entrevues de mères de famille nombreuse?

Chaque jour est un défi pour nous, mères de famille nombreuse. Comment accorder du temps à chacun, servir de bons et efficaces (qui seront avalés avec le sourire) petits plats à notre progéniture (la chose revenant immanquablement plusieurs fois par jour…ma petite marotte), choisir de travailler ou non, être heureuse et à fond au boulot, épanouie à la maison, avoir le temps de voir des amis et de vivre de beaux moments en amoureux ? Comment gérer la fatigue des premiers mois de bébé, le bruit, désamorcer des conflits, avoir un climat détendu et une famille heureuse?

Dans ces interviews, je vous invite à venir puiser de l’inspiration, de la déculpabilisation, des trucs et astuces du quotidien, de la bienveillance. Ces entrevues sont des conversations entre mères, une bulle d’échange et de partage, du lien entre nous toutes.

Un peu à l’image des podcasts dont je vous parle souvent. Le thème ? Notre vie de femme/mère/épouse/amie, ce qui fait l’essence même, la raison d’exister de ce blog !

Laissez-moi vous présenter ma nouvelle invitée!

Nathalie est la dynamique maman de 12 enfants et croyez-moi chez elle, ça dépote!! Pas de place pour l’approximation avec une famille si nombreuse! J’ai voulu en apprendre plus sur son quotidien (et je suis vraiment fascinée par cette vie que Nathalie a choisi), sur son organisation, très concrètement sur sa gestion du linge et des repas etc…

Un échange très plaisant et instructif avec des thèmes comme l’épanouissement qu’apporte un tel quotidien, le développement de l’autonomie, les règles de la vie en communauté, la générosité etc…

Vous constaterez que j’aborde certaines choses de manière très concrète et prosaïque: capacité des machines par exemple, je suis personnellement vraiment curieuse de découvrir certains aspects techniques adaptés à une grande grande famille.

Alors place à mon entrevue avec Nathalie.

Présentation

Bonjour Nathalie, peux-tu te présenter et présenter ta famille?

J’ai 51 ans, je suis maman au foyer pour m’occuper de ma grande tribu. Je suis de nature courageuse, volontaire et déterminée. J’ai pris la décision de stopper mon métier d’assistante dentaire, après ma deuxième grossesse, pour m’occuper pleinement de ma famille, les horaires de mon métier étant incompatibles avec mes impératifs familiaux.

Nous avons 12 enfants, voici leur prénom en commençant bien entendu par l’ainé: Alexandre 30 ans, Jeremy 28 ans, Jean-Baptiste 26 ans, Justine 24 ans, Amandine 22 ans, Anne-Sophie 20 ans, Aurélien 17 ans et demi, Victorien 15 ans et demi, Gabin 13 ans et demi, Gauthier 11 ans, Maximilien 9 ans et mon petit dernier Edouard 6 ans et demi. Mes 4 plus grands sont partis de la maison mais reviennent nous voir régulièrement.

la fratrie au complet!

Peux-tu nous parler de ton « chez-toi »?

Nous habitons une grande maison à la campagne, chaque enfant possède sa propre chambre et est autonome pour le rangement et le ménage. Mon style de décoration est assez “campagne chic“, j’adore cela !

Quelques questions sur la gestion du quotidien

Quelles sont tes routines, astuces d’organisation et as-tu des objets indispensables au bon fonctionnement du quotidien ?

Il y a des rituels immuables comme le pliage du linge, préparer les vêtements des petits le soir pour le lendemain matin, préparer les menus pour la semaine suivante. Lorsque vous avez une famille nombreuse, il n’ y a pas de place pour l’improvisation.

Ma journée type:

  • Je me lève tous les jours à 6h40, le café est prêt grâce à ma cafetière programmable car le matin chaque minute est comptée. J’avale très vite un petit déjeuner, ensuite douche, là encore chacun donne son planning la veille car nous avons 2 salles de bain et le temps est compté pour chacun.
  • A 7H45, je réveille mes petits qui sont en primaire, c’est-à-dire mes 3 derniers. Pour les autres, j’ai toujours habitué mes enfants à être totalement autonomes dès le collège pour le réveil, ranger la chambre avant de partir, et comme cette règle est établie depuis tout petit, je n’ai pas de soucis à ce niveau.
  • Pendant que les petits prennent leur douche, je prépare le petit-déjeuner, je lance mes deux machines (j’ai deux machines de 9 kg) et je vide le lave-vaisselle.
  • 8H30, le petit-déjeuner est avalé, les enfants regardent 15 minutes les dessins animés avant de partir à l’école qui est à 200 m de la maison.
  • 9h, j’accompagne les petits à l’école.
  • Ensuite, c’est le pliage du linge de la veille, cela me prend environ 30 minutes à 1 heure et je ne m’accorde aucun retard.
  • 10h, je fais les lits des petits, je vérifie les chambres et j’aère.
  • 10H30, préparation du déjeuner. A midi, nous sommes 6 très souvent, mes 3 derniers déjeunent à la maison ainsi que mes 2 filles qui travaillent à quelques kilomètres de chez nous.
  • 12h, je pars chercher les petits à l’école.
  • Pour les petits, c’est un moment de détente qui se traduit par des jeux ensemble jusqu’à la reprise de l’école à 13h30.
  • Ensuite selon les emplois du temps de mes grands j’endosse la casquette de taxi car nous habitons à la campagne et les transports scolaires ne passent que matin et soir.
  • De retour à la maison vers 15h, je prépare les gâteaux du goûter quasiment tous les jours (Nathalie fait beaucoup de choses “maison”). Ensuite, je lance le sèche-linge et relance une machine.
  • 16h30 je vais chercher les petits à l’école. Le goûters, les devoirs, ensuite mes collégiens rentrent au plus tard à 17h20, mon lycéen rentre tous les soirs vers 18h30 puis mon mari rentre vers 19h avec ma fille qui est à la fac près de son entreprise.
  • A partir de 17h30 je prépare le dîner, pour que nous puissions nous mettre à table au plus tard à 19h15.
  • Dès le collège les enfants à tour de rôle doivent mettre la table, à partir du lycée, toujours à tour de rôle, un grand m’aide à débarrasser la table. Ce sont les seules choses que j’impose à mes enfants en matière d’aide à la maison (aide collective).
  • Après le dîner, les enfants s’amusent jusqu’à 20h15, le coucher est à 20H30 maximum, chacun regagne sa chambre et même si les aînés sont toujours dans les devoirs, il faut que le silence règne pour que les petits s’endorment.
  • 20h30, j’étends mes deux dernières tournées de linge, une douche et enfin je me couche, enfin un moment à moi pour répondre sur ma page Facebook et Instagram où je partage mon quotidien. Et ensuite de la lecture, ce qui pour moi est le meilleur remède pour me détendre après une journée bien chargée.

Mes indispensables?

Je ne peux pas me passer de ma montre car pour moi chaque minute a de l’importance dans mon organisation . La seconde chose indispensable est le planning des menus établis pour la semaine, il est sur le réfrigérateur.


Exemple de menu à retrouver sur le compte Instagram de Nathalie.

Je fais les courses une fois par semaine avec un drive et je vais une à deux fois par mois chez Lidl.

J’établis les menus en fonction des promos de la semaine (menus que l’on peut retrouver en remontant son fil Instagram), que j’ai en format papier, pour réduire au maximum le budget alimentation et je cuisine avec un robot Compact Cook (aparté: j’ignorai que ce robot existait, je vous mets le lien ici si vous êtes aussi curieuses que moi!).

Schéma familial/principes d’éducation

Était-ce un projet d’avoir une grande famille ? Quels étaient tes principes d’éducation primordiaux avant d’avoir des enfants ? En as-tu abandonnés ou découverts ?

A la base, ce n’était absolument pas un projet de vie de devenir une maman de famille nombreuse, j’aimais mon métier, pour moi 1 ou 2 enfants composaient la famille idéale. Mais dès mon premier enfant, j’ai tellement aimé la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, les bébés bref le déclic!!!

Mon premier bébé fut une surprise, j’avais 21 ans et je n’avais jamais réfléchi au schéma éducatif que je pourrais avoir lorsque je deviendrai maman. Lors de ma première grossesse, j’écoutais beaucoup ce que disait mon entourage sur les choses à faire et à ne pas faire. Exemple: “Il faut que bébé dorme dans sa chambre au retour de la maternité, prendre un bébé dans les bras le rendra capricieux, pourquoi s’embêter à allaiter, le lait maternisé a les mêmes vertus.”

Des principes abandonnés? La seule chose que je ne voulais absolument pas pour mon bébé était la tétine mais il avait un besoin de succion énorme et pleurait beaucoup. Un jour maman est venue à la maternité avec une tétine et enfin mon bébé était totalement zen.

Quelles sont les spécificités de l’éducation de “grands”?

Pour mes 6 premiers, j’étais une jeune maman qui imposait beaucoup de règles. Avec le temps je me suis aperçue que tout en gardant des principes fondamentaux dans l’éducation d’une famille nombreuse, rien ne servait de vouloir être irréprochable et mère parfaite.

Arrives-tu à consacrer du temps à chacun ? Comment ? Est-ce formalisé ?

J’essaie au maximum d’être à l’écoute de chacun, quand quelque chose ne va pas pour l’un ou l’autre mon instinct de maman s’en aperçoit tout de suite et nous en discutons.

Le déjeuner dominical est le moment le plus convivial et il nous réunit tous. Chacun est détendu et nous discutons de notre semaine.

Mon mari a un poste à responsabilité et rentre tous les soirs à 19H, je gère le quotidien de toute la tribu intégralement sauf pour les RDV d’école ou médicaux, là mon mari s’en charge.

Parlons budget/habitude de consommation

Qui gère les comptes à la maison ? De quelle manière ? Y a-t-il un budget pour chaque poste de dépenses?

J’ai toujours géré les comptes de notre foyer mais nous discutons toujours des dépenses qui sortent du fonctionnement normal de notre budget. Je suis mes comptes avec un cahier. Chaque postes de dépense a un budget, pas de place pour l’improvisation avec une grande tribu, je traque en permanence les bons plans.

Comment habilles-tu tes enfants ? Par quel biais ? Bonnes adresses, astuces 

Pour chaque enfant et à chaque saison, j’attribue un budget dans des enseignes comme Kiabi, Orchestra, Primark. Les enfants ne remettent jamais les vêtements du frère ou de la sœur, je préfère avoir des vêtements neufs sans marque mais que mes enfants ne puissent pas me reprocher un jour d’avoir dû porter des vêtements déjà portés. Cela a toujours été très important à mes yeux, qu’ils puissent voir que leur maman a choisi un vêtement qui leur plait.

Après chaque saison, je donne à la croix rouge les vêtements trop petits, c’est pour moi très important.

Du temps pour soi/ questions plus personnelles

Pendant des années, je n’ai pas eu le temps de prendre du temps pour moi, mais j’étais totalement épanouie dans mon rôle de maman, cela ne me manquait pas. Aujourd’hui mes enfants grandissant, j’ai un peu plus de temps pour moi et je m’aperçois que j’en ai un réel besoin pour me ressourcer et m’occuper correctement de ma famille.

Tous les samedis je vais chercher mon lycéen, nous avons une petite heure avant d’aller chercher ma fille à la FAC. Mon fils et moi avons une passion commune pour la lecture, l’univers du livre, et notre petit rituel est d’aller dans une grande librairie où je suis en “zen attitude” totale.

En ce qui concerne la gestion du bruit et de la fatigue, je suis hyperactive, je ne me pose jamais dans la journée. Par contre le soir je suis épuisée, je dors peu mais cela me suffit pour récupérer. Je pense que c’est simplement une question d’habitude. Dans une famille nombreuse, il y a toujours du bruit et c’est comme le sommeil, notre corps est conditionné pour ne plus entendre le fond sonore qui règne.

Quelles sont tes sources d’inspiration? Quel rapport entretiens-tu avec Internet/les réseaux sociaux ?

Je suis une maman qui échange beaucoup sur les réseaux sociaux. J’ai ouvert ma page Facebook après avoir participé à une émission (je vous mets le lien plus bas si vous souhaitez la visionner). J’avais reçu des demandes de personne qui souhaitait connaitre l’organisation de mon quotidien. J’ai également un compte Instagram.

Avec le temps, je pouvais ressentir un manque de vie sociale, car il ne faut pas se mentir, lorsque les enfants sont à l’école et même si il y a plein de choses à faire, on se sent seule avec soi-même. Ma passion pour la cuisine et ces échanges via les réseaux sociaux m’ont permis de sortir de cet isolement et de faire de belles rencontres.

Je surfe chaque jour sur Internet. Je suis Les bons plans de Gaëlle, le compte de mon amie Carine Dalouche, Famille Nombreuse Famille Heureuse, dont j’ai fait la connaissance lors d’une émission. C’est une maman formidable.

La plupart du temps, je lis des romans. Mon dernier? Lettres à Anne de François Mitterrand. La lecture est mon moyen d’évasion. Je ne m’enferme pas et je suis curieuse, je peux tomber par hasard sur un livre ou un blog est devenir complètement fan.



Nous arrivons au terme de notre entrevue, un grand merci Nathalie de t’être prêtée au jeu, je suis admirative de ce quotidien et de cette énergie qui te caractérise!! J’espère que vous aussi, vous apprécierez notre échange et que cela vous inspirera. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser, je les transmettrai à Nathalie.

Pour revoir Ça commence aujourd’hui, l’émission sur les familles nombreuses à laquelle Nathalie a participé, je vous invite à cliquer ici. Une équipe a filmé un peu de son quotidien.

Si vous n’avez pas encore découvert l’interview d’Hélène, je vous invite à la lire par ici, et si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à écrire un commentaire, un mail à l’adresse crazycocotte@yahoo.com ou un message sur Instagram.

Enfin, si vous souhaitez m’aider à faire grandir ce projet, partagez cet article et parlez-en autour de vous!! Merci 1000 fois et à très bientôt!

P

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :