Entrevue #12: Marion, maman de 5, créatrice culinaire et amoureuse des belles choses.

Pourquoi ai-je créé ces entrevues de mères de famille nombreuse?

En tant que mères de famille nombreuse, nous avons au quotidien des centaines de choses à gérer, de la plus petite à la plus grande. Nous passons nos vies à prioriser, à nous remettre en question, à essayer de faire tenir nos obligations et nos aspirations dans des journées qui ne comptent que 24h.

Chaque jour est un défi: Comment accorder du temps à chacun, servir de bons et efficaces (qui seront avalés avec le sourire) petits plats à notre progéniture (la chose revenant immanquablement plusieurs fois par jour…ma petite marotte),choisir de travailler ou non, être heureuse et à fond au boulot, épanouie à la maison, avoir le temps de voir des amis et de vivre de beaux moments en amoureux ? Comment gérer la fatigue des premiers mois de bébé, le bruit, désamorcer des conflits, avoir un climat détendu et une famille heureuse?

Dans ces interviews, je vous invite à venir puiser de l’inspiration, de la déculpabilisation, des trucs et astuces du quotidien, de la bienveillance. Ces entrevues sont des conversations entre mères, une bulle d’échange et de partage, du lien entre nous toutes.

Un peu à l’image des podcasts dont je vous parle souvent. Le thème ? Notre vie de femme/mère/épouse/amie, ce qui fait l’essence même, la raison d’exister de ce blog !

Mon entrevue du jour

L’univers culinaire de Marion parle à mon cœur. Je l’ai découverte grâce à son travail et suis vraiment heureuse d’avoir pu l’interroger. Marion a 5 enfants, elle nous livre un peu de son quotidien, de ses inspirations et j’espère que cela vous plaira autant qu’à moi!

Pour découvrir tout ça, place à mon entrevue avec ma nouvelle invitée!

Bonjour, peux-tu te présenter ?

Faut vraiment que je dise mon âge ;)) ? Entre 25 et 60 ans ! Mon aîné a juste 23 ans mais j’étais une maman toute toute jeune, enfin, c’est ce que je me dis maintenant …

Je suis plutôt cool, juste quelques principes et quelques paradoxes qui font que je suis capable de supporter les imprévus et la dernière minute mais aussi d’être TRèS agacée par un truc mal rangé (pas rangé quoi !).

Je suis une touche à tout, je pétille, j’ai la chance de bénéficier d’une bonne résistance physique (dont j’use et j’abuse).

J’ai toujours travaillé, partout où nous habitions, mais sans mener aucune carrière parce que nous avons souvent déménagé que ce soit en France ou à l’étranger, ce n’est donc pas évident. En revanche, j’ai la chance d’avoir eu 10 métiers différents, essayé des tas d’expériences selon les opportunités possibles là où j’habitais. Et surtout, étant une petite dormeuse, j’ai profité au maximum des mes enfants. J’ai, chaque fois que c’était possible, quitté le boulot à l’heure des sorties de classe. Et je reprenais après le dîner quand tout le monde dormait.

Donc, je m’appelle Marion, j’ai encore 45 ans pour quelques jours, j’ai épousé un pigeon voyageur, j’ai 5 enfants, des amis, une belle toiture sur ma tête, un chien, et dans nos assiettes, il y a de quoi passer de délicieux instants, je suis éditrice de recettes.

Et présenter ta famille ?

Jules, le seul mec de la fratrie, 23 ans, une tête bien faite dans un corps bien fait. Moi ? Fière de ma famille ?? Noooon !

Marie, 21 ans, sacré bout de nana ! Drôle, des idées arrêtées, mi américaine, mi française.

Madeleine, 18 ans, petite je disais qu’elle portait bien son prénom, qu’elle était vraiment à croquer, elle est mieux que cela encore. Elle ne cesse de m’épater ! Je deviens prétentieuse ? Oui… c’est possible 😉 et le pire ? Je n’ai pas fini !

Céleste, 11 ans, cette gamine a quelque chose ! Un truc à elle. Elle percute à toute vitesse et elle a un sixième sens qui affine ce qu’elle comprend du monde et des hommes. Céleste quoi !

Philomène, bientôt 9 ans. C’est la grande inventrice de la famille, elle imagine et elle créée. Son objet préféré est le pistolet à colle qu’elle dégaine au minimum une fois par jour !

Peux-tu nous parler de ton “chez-toi”?

La maison recueille nos histoires, elle accueille les meubles de famille trop gros pour être mis ailleurs, les tableaux de nos voyages, elle accepte nos goûts qui évoluent et elle s’adapte. Elle supporte notre géométrie variable, nos allers et venues, nos absences et nos débarquements en nombre, en très grand nombre.

Elle nous offre du calme, même du silence et c’est précieux quand on est nombreux, elle nous laisse aussi pousser le volume des enceintes au delà du raisonnable et le sol en ardoise n’est pas près de s’user sous les semelles de nos talons ou de nos ballerines quand on danse.

Notre maison est ancienne, elle nous survivra sûrement, mais son âme est joyeuse comme celle d’un jeune adulte amoureux …

Quelques questions sur la gestion du quotidien

Quelles sont tes routines, astuces d’organisation et as-tu des objets indispensables au bon fonctionnement du quotidien ?

Comme tout couche tard qui se respecte, j’aimerais me lever tard … mais bon, réveil entre 6h30 et 7h la semaine, et une fois que tout le monde a quitté la maison, je n’arrive pas à fermer les yeux sur ce qu’il y a à faire dans l’organisation et le rangement de la maison.

J’y consacre au moins une heure avant de travailler pour Tilleul Blanc et là, c’est non stop, jusqu’à l’heure d’expédier les commandes à la poste.

Et je m’oblige à prendre une pause de 30 min pour déjeuner correctement. Ça c’est nouveau depuis 18 mois. Avant, le repas du midi c’était du grand n’importe quoi. 

Ensuite je m’occupe des enfants ( goûter, devoirs, repas, coucher ) de 16h30 à 20h30. Et ensuite, fatigués ou pas , envie de dormir ou pas : ils sont tous dans leur chambre, ils lisent, rêvent, ronchonnent, travaillent, caressent une peluche mais moi je finis la journée en travaillant encore.

Je prépare les futures cartes recettes. Je note mes inspirations. J’organise la journée suivante. Être gérant de société et travailler de la maison exigent une grande organisation et de la rigueur. Sinon c’est la porte ouverte au laisser aller. 

Je cherche à faire simple. Donc la plupart du temps les produits se trouvent dans n’importe quelle grande ou moyenne surface. Et de temps en temps, nos 5 ans passés à Shanghai ayant laissé des traces, je concède qu’avoir une épicerie asiatique près de chez soi, c’est utile. 

Objets indispensables au quotidien

A part une brosse à dents et un anti-cernes ? 😂 mon kitchen Aid. Un crayon, mon téléphone, de la lumière, une casserole, une cuillère en bois. Un évier. Et pour quelques heures : un bon lit 🛏 

Gestion des menus et des courses, où trouves-tu des idées ?

Pour les menus, comme c’est mon métier, ma gestion est un peu particulière…

Je ne prévois pas beaucoup à l’avance, je laisse les étals du marché me suggérer un menu. Sauf quand vraiment une grosse envie spécifique se fait ressentir ! Ce sont souvent des plats mangés en voyage et dont les saveurs nous manquent.

Schéma familial/principes d’éducation

Était-ce un projet au début d’avoir une grande famille ? Pas vraiment. Je savais que je voulais des enfants et dans la mesure du possible au moins 3…

Y-a-t –il eu un cap ? Si oui après quel enfant et comment s’est-il fait ressentir ? Je n’ai pas souhaité avoir d’enfants quand nous habitions en Chine. A notre retour, il y a eu Céleste et j’aime mieux les chiffres impairs qui forcent un peu à recréer sans cesse l’équilibre.

Principes d’éducation primordiaux au départ (avant d’avoir des enfants) : en avoir beaucoup ! Parce que le temps et les enfants, les érodent !

Spécificité de l’éducation des « grands”? Je suis incapable de donner des conseils ! Moi même, ce qui fonctionne avec l’un ne fonctionne pas forcément avec l’autre … J’ai plutôt l’impression de sans cesse m’adapter, parfois pleine d’assurance, parfois à tâtons… et je trouve que les enfants s’éduquent aussi entre eux.

Quel est le moment de la journée, de la semaine qui vous réunit tous quoi qu’il arrive ?

Mon mari est très souvent en déplacement pour plusieurs jours, parfois semaines, mais quand tout le monde est réuni et que les aînés maintenant étudiants reviennent, ce sont les repas incontestablement. Nous sommes très français sur ce point 😉

Arrives-tu à consacrer du temps à chacun ? Comment ? Est-ce formalisé ?

Très spontanément, dès que c’est possible, je saisis l’occasion ! Sans calculer le nombre de fois par enfants. Ça peut être un goûter offert près de l’école en attendant une petite sœur, une sortie en ville juste à deux, un trajet jusqu’à école à pieds pour échanger (ou pas) mais marcher à deux. Un dessert préparé ensemble dans la cuisine, un film, quelques pages de lecture, n’importe quoi !

Parlons budget/habitude de consommation

Qui gère les comptes à la maison ? De quelle manière ? Y a-t-il un budget pour chaque poste de dépenses?

Question budget, nous ne manquons de rien. Nous avons l’essentiel et même un peu d’extra dans l’ordinaire. On ne lésine pas sur l’alimentaire.

En revanche, peu de vêtements de marque haut de gamme mais on s’en fiche ce n’est pas particulièrement important pour nous. J’aime que nous ayons belle allure mais l’élégance, n’est pas si étroitement liée que cela au budget. C’est une question d’oeil plutôt.

En revanche, 5 enfants, forcement, on compte ! Pas de vacances à l’étranger, au club med, les restos c’est en amoureux mais pas d’étoile (enfin si mais dans nos yeux), pas de sports d’hiver, bref, bien sûr, il y a beaucoup de « pas » mais franchement, faut voir tout ce qu’on fait quand même.

Du temps pour soi/ questions plus personnelles

Quel regard pose les autres sur ta famille ? C’est un mélange de peurs et d’admiration. Pourtant, je n’ai pas eu cinq enfants pour épater la galerie, pas plus que je ne sollicite l’entourage pour de l’aide.

Qu’en ressens-tu ? Je suis fière de cette famille qui se construit et de chacun d’eux mais mon orgueil ne tient pas au nombre que nous sommes. Il vient de ce que chacun est devenu ou en tout cas est entrain de devenir.

J’ai l’impression d’avoir « atteint » mon chiffre, je suis bien avec ce 5, notre 7.

Si ca dérange, mon esprit de provocation aimerait en rajouter une petite couche 😉 Et si ça fait peur, je reste moi même, je veux bien expliquer mais pas me justifier. Ce qui me convient est personnel.

Comment arrives-tu à prendre du temps en couple? Je raffole sortir, aller au restaurant et partager une bouteille de vin avec mon amoureux, rien d’organisé puisqu’on ne sait jamais quand il est là ou pas. Ce sont nos échappées belles.

Quelles sont tes sources d’inspiration? Quel rapport entretiens-tu avec Internet/les réseaux sociaux ?Es-tu une maman connectée ? 

Es-tu une maman connectée? Hyper ;)) je suis pire qu’eux !

J’ai besoin d’être nourrie de beau, de découvrir, être inspirée, d’écouter de nouvelles musiques, j’aime me nourrir des réflexions de gens plus intelligents que moi ou différents qui m’aident à progresser encore. J’ai besoin de couleur et d’images, j’ai et c’est réellement un besoin, besoin d’esthétisme, ce n’est pas une option. En fait j’aime progresser !

As-tu des comptes/journaux/livres/choses à recommander?

Les films, le cinéma est une source d’inspiration et de culture pour moi.

Je n’ai pas d’abonnement particulier, j’aime bien choisir et changer de magazine ou de journal au fil de l’année.

Instagram est aussi une belle source d’inspiration. J’y trouve des voyages, des mots, des photos, des plats, des astuces et de l’humour. C’est d’ailleurs ce que je vais picorer. Ce que l’on appelle “real life” , je l’ai chez moi.

Je suis donc des comptes qui proposent de l’évasion @mademoiselledenis en a les clefs.

Du beau ou un coup d’œil chez @tao4802 ou @audreyfitzjohn. Du déjanté, de l’unique, du vu nul part ailleurs : @constanceaupaysdebambi….

les créatrices, les illustratrices, les couturiers, les cuisiniers.

La liste est très très longue ! ( @citronille, @by.bm, @ophélieskitchenbook , @troisfoisparjour, @celestine_et_cie, @laprincesseaupetitpois_trademark , @lesfillesaubeurre et la philosophie de la princesse des temps modernes qui est ma chouchoute au dessus de toutes les autres  : @eugeniiiiiiiiiiiie

——————————————————————————————————————-

Nous arrivons à la fin de notre entrevue, un grand Merci Marion de t’être prêtée au jeu !! Vous trouverez sur Instagram une belle image de son univers (@tilleulblanc et @tilleulblanc.company ). Une surprise s’y prépare alors restez alertes!

Si vous n’avez pas encore lu l’interview de Soazig, maman de 4 et créatrice de Save Your Love Date, je vous remets le lien par ici! Et si d’aventures, l’aventure vous tente, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message, je me ferai un plaisir de tout vous expliquer. Une nouvelle va prochainement voir le jour ici.

Belle journée

P



Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :