Dans Les Coulisses De la mode #1 avec Mathilde, créatrice de contenu.

Crazy Cocotte inaugure aujourd’hui une nouvelle chronique, avec le soutien d’une invitée de marque!!

Nous sommes toutes intéressées par une multitude de domaines, mode, gastronomie, littérature, art etc…L’idée de cette nouvelle rubrique est de pouvoir, grâce à un expert et à vos questionnements, découvrir Les Coulisses De tous ces milieux passionnants et glaner de précieux conseils!!

Dans Les Coulisses De la mode

La mode est depuis toujours un microcosme qui m’intrigue, m’amuse. Même si nous sommes d’accord pour dire qu’ être à la mode ne correspond à rien, j’ai toujours aimé suivre ou au moins connaitre la tendance!

J’ai donc voulu, dans Les Coulisses De la mode, interroger des personnes qui font la mode. Découvrir des acteurs de ce milieu à différents niveaux, influenceuse , modéliste, journaliste, artisans d’art etc… pour en savoir un peu plus sur la face cachée au grand public. Il s’agira là de la première série d’article. Pour vulgariser un peu des termes et des concepts des hautes sphères de la grande couture et des prestigieuses maisons!

J’espère que le sujet vous passionnera autant que moi et que vous serez toutes, grâce à vos questions, actrices de ces interviews!

Une grande première

Pour cette grande première, j’ai la chance d’avoir pu poser vos questions à Mathilde Margail. Mathilde est créatrice de contenu et fondatrice du blog Au Petit Imprévu.

J’apprécie Mathilde pour ses looks choisis et ses stories toujours à rebondissement (@mathildemgl) Elle manie les vêtements et les mots avec brio.

L’idée de ce premier numéro des Coulisses était de répondre à des questions de look , d’allure, de style vestimentaire.

Alors en avant, place à mon interview Dans Les Coulisses de La mode avec Mathilde!!!

Comment pimper un look classique?

Pimper un look classique n’est pas aussi difficile qu’on le pense.

Il suffit le plus souvent de choisir les bons accessoires, ou au contraire d’enlever ce qui pourrait avoir une connotation trop « ringarde » ou « classique ». Comme par exemple les perles aux oreilles, les bensimons, les sacs Longchamp en toile ou encore les parures boucles d’oreilles + colliers assortis qui manquent de modernité.

Pour ma part, je ne jure que par les bobs qui ont une vraie connotation « mode » . Mais je peux comprendre que cela puisse en rebuter certaines en dehors de la stratosphère des blogueuses parisiennes.

Quelques astuces?

Cela peut donc être, pour faire plus simple mais tout aussi efficace : une paire de créoles plutôt que des perles aux oreilles ou autres boucles fantaisies un peu passées, une paire de baskets blanches indémodables plutôt que des ballerines (qui je trouve personnellement ne vont pas à grand monde) ou encore un beau sac en cuir structuré plutôt qu’un sac en toile un peu informe.

Une manucure fantaisie ou une belle ceinture par dessus son manteau de tous les jours peuvent aussi faire leur petit effet.

Dans le même esprit, pour rendre un look classique beaucoup plus mode, on remplace ses pantalons tailles basses qui ne flattent pas grand monde, par des jeans taille haute qui donnent de l’allure à toutes les morphos (fait assez rare pour être remarqué).

A reléguer au placard aussi les chemises et vestes de blazer courtes et cintrées et privilégier les coupes droites et légèrement amples, beaucoup plus actuelles. On trouve de superbes basiques dans ce genre chez Arket par exemple.

Et évidemment, on arrête de porter des vêtements une taille trop grande ou trop petite, du blanc qui n’a de blanc que le nom ou des pulls boulochants qui donnent vite un air négligé.

Quelles sont les pièces indispensables pour pimper un look?

  • Un beau pull col V un peu oversize à porter à même la peau,
  • un jean taille haute et droit qui laisse légèrement voir les chevilles,
  • une belle paire de boots à talons mi-hauts (la taille qui permet de marcher tout en donnant de l’allure!),
  • une paire de baskets blanches qui n’aient pas l’air d’avoir survécues à deux guerres,
  • des grosses créoles,
  • une belle ceinture en cuir large avec une boucles dorées,
  • une accumulation de colliers en or fins,
  • un tee-shirt blanc parfaitement taillés – comme ceux que l’on trouve chez Majestic Filatures,
  • un trench légèrement oversize
  • une belle veste de blazer imprimée à carreaux prince de galles.

Avec tous ces basiques, vous êtes sûres de toujours avoir « quelque chose » à vous mettre, et quelque chose de beau.

Comment se renouveler sans changer toute sa garde-robe?

Pour ma part (et je trouve que la recette fonctionne suffisamment bien pour me permettre de la conseiller) j’identifie en début de saison deux trois tendances qui me plaisent, j’achète ces pièces chez Zara ou autres marques de grandes enseignes. Je sais que je m’en lasserai finalement rapidement – n’est ce pas le propre de la mode que de se démoder ??

J’assortis ces pièces avec les basiques de ma garde robe que je garde années après années et pour lesquelles j’investis beaucoup plus. Certes au moment de l’achat, ça fait parfois un peu mal, mais au niveau du look, une pièce bien coupée fera toujours la différence.

S’offrir un joli sac ou une belle paire de chaussures (se faire offrir fonctionne aussi très bien !) par saison permet aussi de se renouveler.

Injecter de la couleur ou encore s’offrir LE jean bien taillé qui va avec tout en tout temps. (Oui j’ai vraiment un truc avec les jeans !)

Quelles sont les pièces indispensables de l’hiver 2020?

Pour ma part, je suis du genre à ne pas vouloir sacrifier mon confort sur l’autel de la mode. Je ne parlerai donc pas des plateforme-shoes tout droit sorties des années 70 qui vous font toucher le plafond et ne nécessitent de ne se trimbaler qu’en taxi, ni de la tendances des minis sacs dans lesquels même une carte bleue à du mal à trouver sa place.

J’avoue, par contre, avoir complètement craqué pour la tendance des chaussures de ski, ultra chaudes, ultra confortables et avec lesquels ont peut marcher des kilomètres. Ou encore des slouchy jeans (jean resserrés en bas et larges aux niveaux des hanches) ou encore des manches ballons, que ce soit sur des pulls ou encore des robes, tendances beaucoup vue sur les défilés tels que Isabel Marant ou chez Rotate Birger Christensen, la marque de robes à tomber par terre et à porter pour les occasions festives. 


J’ai aussi vrai truc avec les bobs comme vous avez pu le comprendre, j’en porte tout le temps, cela ajoute un « truc » à n’importe quel look et protège bien le brushing des intempéries parisiennes. (chic et pratique donc à condition de ne pas sortir le bob promotionnel qui traîne au fond de vos placards depuis 10 ans évidemment)

Comment connaitre sa morphologie et s’habiller en conséquence?

Connaitre sa morpho c’est une chose, mais avant tout je crois que tout est une histoire d’acceptation de soi.

Il y a des filles a qui tout semble aller et pour qui rien n’est histoire de proportion mais juste d’une élégance naturelle et une façon d’assumer leur look sans avoir l’air de s’excuser de leur parti pris !

Je pense qu’il faut être un peu lucide sur soi même. Certaines filles ne seront jamais grandes, d’autres n’ont pas la taille marquée, pas de poitrine, ou au contraire un décolleté super généreux. On a toutes nos atouts : qu’il faut mettre en avant, et ce qu’on aime moins qu’on peut camoufler en s’aidant de tout ce que la mode se plait à inventer.

L’important c’est d’être consciente que bien ou mal dans notre peau, nous sommes toutes belles. Coco chanel disait d’ailleurs qu’il n’y a pas de femme laide, juste des paresseuses. Et quand on voit comment certaines stars sont capables de passer de banales à fantasme-absolu-de-tous-les-hommes juste en passant par la case coiffure / make up / robe de princesse, on se dit qu’elle avait bien raison.

« Apprendre à être douce avec soi-même »

Donc, pour connaitre sa morphologie, on apprend à être douce avec soi- même et pour chaque défaut – vergetures d’après grossesse, ventre un peu ventripotent… – on se trouve une qualité : des attaches fines, de longues jambes, une belle peau, une taille marqué, des épaules… tout est possible !

Et on met ça en avant.

Si on n’aime pas son ventre, on ne porte pas des pulls XXL pour le cacher mais on met un décolleté. Lorsqu’on déteste son décolleté, on arrête les cols roulés – qui de toute façon la mette encore plus en avant…- et on montre ses jambes. Si on aime pas son sourire, on maquille ses yeux. 

Et puis évidemment après, il y a les conseils de Christina. Quelques clics sur internet vous permettront rapidement de connaitre votre typologie de corps ( X, 8 et tutti quanti !!) et d’obtenir les conseils styles les plus appropriés à ce que vous êtes.

Mais je reste persuadée que tout le monde peut tout se permettre dans la limite de la décence et du bon goût et que l’élégance n’est pas une histoire de corps, de bien fichue ou non, mais de prestance et de façon d’être !

Je sais ça n’aide pas beaucoup mais rien n’est plus beau qu’une personne qui s’assume et qui se sent belle.


Mathilde, un immense merci d’avoir répondu à nos questions!! Je note (de fait) tous tes conseils avec une préférence pour la douceur envers soi-même et le point de focalisation sur nos qualités!

Un immense merci à l’acceuil que vous réserverez à cette nouvelle rubrique. N’hésitez pas à m’orienter sur les coulisses que vous aimeriez découvrir. Pour ma part, je vous prépare déjà de jolies choses.

Et si ce nouveau concept vous plait, partagez-le autour de vous.

Belle journée et à très vite

P

Les visuels utilisés sont la propriété de Mathilde Margail.

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :