Conférence: Lutter contre la procrastination.

Conférence: Lutter contre la procrastination.

Voilà un résumé de la conférence du jour sur la procrastination donné par Sylvie Marchal, coach en transition pour Femmes Qui Bougent.

On le dit partout, lorsque l’on monte une entreprise, il ne faut pas rester seul. 
Et quand j’ai entamé les démarches pour créer la mienne et devenir officiellement rédactrice web, le premier conseil que l’on m’a prodigué a été le suivant: Adhérer à un réseau proche de chez moi pour vite trouver du soutien.

Qu’est-ce-que le réseau Femmes Qui Bougent?

Le réseau Femmes Qui Bougent, basé à Vaucresson, remplit cet office au-delà de mes espérances. Toute femme créatrice ou porteuse d’un projet peut venir aux diverses réunions et activités. Y trouver donc du soutien, échanger sur son projet professionnel avec d’autres femmes et puiser de l’inspiration et des conseils au travers des ateliers, petit-déjeuners et conférences proposées.

Le réseau compte 850 inscrites, principalement issues des Hauts de Seine et des Yvelines.

Présentation de Sylvie Marchal, notre conférencière.

La conférence du jour, lutter contre la procrastination, était animée par Sylvie Marchal, coach en développement personnel. 

Après avoir passé des années dans de grandes entreprises internationales, en finance, marketing et coaching des équipes, Sylvie décide de changer de cap. Elle souhaite mettre à profit ses compétences en coaching au service d’un travail dédié à cette activité.

Elle se forme à la Coach Academy et à l’Institut Français du PNL et devient coach de transition. Son rôle est donc d’accompagner les femmes dans leur projet de changement, de reconversion, de soutenir une démarche personnelle qui s’inscrit souvent dans une évolution professionnelle.

Entrons dans le vif du sujet: la Procrastination et le fonctionnement du cerveau

Sylvie a dans un premier temps défini le concept et ce en quoi il pouvait être un problème.

 La procrastination touche bon nombre d’entre nous, c’est une tendance naturelle de l’être humain qui préfèrera faire en premier lieu ce qui va lui apporter plus de satisfaction.

Ce travers devient problématique à partir du moment où cela nous empêche d’avancer dans notre projet.

Débute alors une lutte dans notre cerveau entre notre côté rationnel et notre instinct automatique primitif qui nous pousse à fuir. La procrastination crée du stress, déclenche en nous des sentiments désagréables, entraînant des comportements défavorables au travail (cycle vu dans une introduction de Sylvie au PNL/le pouvoir de la pensée évoqué plus loin). 

La ressource utilisée ici pour illustrer le fonctionnement du cerveau est un TedX de Tim Urban: Dans l’esprit d’un maître de la procrastination .

Alors comment se débarrasser de cette tendance?

Sylvie Marchal nous donne ici des étapes, qu’elle utilise elle-même lors de ses coachings, pour éloigner la procrastination.

1- Réaliser le prix à payer à procrastiner

Sentiments négatifs, colère, baisse de l’estime de soi, stress etc…Le prix à payer est trés élevé et l’énergie dépensée mal utiliser.

Dans cette partie, nous avons abordé le rapport intransigeant qu’a la France vis à vis de l’échec. Échec qui est beaucoup plus valorisé comme source d’apprentissage et expérience à l’étranger, aux USA notamment.

Conseil de Sylvie: Faire un audit pratique sur notre façon d’utiliser notre temps en le notant pendant une semaine pour en prendre conscience.

2- Prendre conscience des bénéfices de ne plus procrastiner

Efficacité, légitimité, plus de liberté d’esprit etc…

3- Découper les objectifs en sous-tâches pour les rendre plus digestes

Pour ne pas s’attaquer tout de suite à une montagne qui nous semblerait insurmontable et nous donnerait l’envie de fuir.

Ce qui rejoint mon article publié récemment: Promis, demain j’arrête de procrastiner.

4- Se créer un sentiment d’urgence

Définir des dead-lines à côté des tâches à effectuer.

Conseils bonus: ne pas hésiter à copier les bonnes idées qui fonctionnent, les modèles qui marchent et surtout AVANCER. On ne peut pas tout savoir avant d’avoir commencer.

5-Accepter que tout ne soit pas parfait

Le perfectionnisme est un ennemi, paralysant. Il vaut mieux agir et s’adapter ensuite.

6- Se récompenser

D’avoir décroché un contrat, avancé sur notre blog, envoyé les bons mails…la récompense est gratifiante et apporte de la confiance en nos capacités.

Petit topo de Sylvie Marchal sur la PNL

Ou programmation neuro-linguistique ou encore Pouvoir de la pensée.

Le cerveau a toujours un biais de confirmation qui va tenter de prouver ce en quoi il croit. Une pensée va créer une émotion qui va engendrer une action.

Exemple: Si je me dis “mince, c’est nul, il pleut encore”, je vais être triste, tentée de rester enfermée chez moi et je vais passer une mauvaise journée.

Si en revanche, je me dis “chouette, il pleut, je vais mettre mon nouveau chapeau”, je serais heureuse de sortir et j’aurais un comportement plus sociable, ouvert et donc je passerai une meilleure journée.

Nous pouvons décider de notre état d’esprit et donc influer sur la bonne marche de notre journée. Il est aussi important de comprendre que chacun à une vision du monde différente parce que le monde passe à travers notre filtre personnel d’interprétation. 

Petit topo sur la gestion des priorités

Ici, afin que nous comprenions bien l’importance de placer les priorités au bon moment, Sylvie évoque la métaphore du bocal et des gros cailloux que je vous renote.

« Un jour, un vieux professeur fut engagé pour faire une intervention sur la gestion du temps à l’occasion d’un colloque international réunissant les plus brillants cerveaux d’entreprises du monde entier.

De son cartable en cuir, il sortit un bocal puis, avec un geste lent, il y plaça à l’intérieur, un par un, des cailloux gros comme des balles de tennis. Quand le bocal fut rempli de cailloux, il se tourna vers sa nombreuse assistance et demanda :  » Le bocal est-il plein ? « 

Tous répondirent sans hésitation :  » Oui  » et il ajouta  » Vraiment ? « 

Alors, il replongea vers son cartable en cuir pour en extraire un sac de gravier qu’il versa dans le bocal jusqu’à ras bord. Et il demanda à nouveau :  » Le bocal est-il plein ? « 

Cette fois, la brillante assemblée ayant compris le sens de la démonstration répondit :  » Probablement que non !  » et il ajouta :  » Bien ! « .

Puis, il y sortit de son cartable en cuir un sac de sable qu’il vida pour remplir le bocal et demanda :  » Le bocal est-il plein ? « .  » Non  » répondirent en coeur tous les participants.

 » Bien !  » dit le vieux professeur avec un brin de malice. Il saisit alors la carafe d’eau posée sur la table de conférence et il versa l’eau jusqu’à ras bord du goulot dans le bocal.

Levant les yeux sur sa brillante assemblée, il posa la question :  » Qu’est-ce que j’ai voulu vous démontrer à travers cette expérience ? « 

  » Ce que j’ai voulu vous démontrer, c’est que, si je n’avais pas placé les gros cailloux d’abord, jamais je n’aurais pu tous les mettre dans le bocal « .

Ce que je retiens de tout cela

Un grand sentiment de gratitude à l’encontre de Sylvie Marchal qui nous a offert une conférence claire et très intéressante.  Comme après chaque atelier de Femmes qui bougent, je repars avec des clés d’action concrète, reboostée pour mener à bien mes projets.

C’est à chaque fois l’occasion d’échanges très enrichissants avec les autres participantes et animatrices du réseau.

Je suis heureusement surprise de voir, à quel point on peut trouver de l’aide et des personnes bienveillantes, compétentes et de bon conseil lorsqu’on cherche un peu à s’entourer pour créer son entreprise.

Quelques supports/ressources évoqués lors de la conférence:


Voilà donc le résumé de la conférence d’aujourd’hui.

Si vous en avez l’occasion et si vous développez votre business, votre entreprise seule, n’hésitez pas à chercher un tel réseau proche de chez vous. Et si cela n’existe pas, créez-le!

Cela permet vraiment de s’entourer de personnes qui ont les mêmes problématiques que vous et qui pourront vous soutenir dans vos projets!

A très bientôt pour un nouveau témoignage !

P

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :