A la découverte de la plumasserie avec Ana Gold

A la découverte de la plumasserie avec Ana Gold

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir le travail d’Anne, créatrice d’ Ana Gold et bijoutière-plumassière!! Anne m’a accueilli dans son atelier, expliqué sa formation et sa façon de créer des pièces uniques.

En ces temps étranges, j’ai par dessus tout besoin de beau, de créatif, de contact avec des gens passionnés et, en partageant à nouveau cet article, j’espère vous transmettre un peu de tout cela.

L’artisanat et l’artisanat d’art me touchent. Je trouve extraordinaire la façon dont des choses uniques peuvent naître sous les mains des artisans. Ce temps de création d’un objet, un temps long comme nous le vivons à cause du confinement, est comme une gestation. On ne peut sauter des étapes, il faut respecter un certain rythme. Il y a, chez ces passionnés, un amour et un grand respect pour leur matière première.

Le processus créatif, depuis l’idée jusqu’au produit final me passionne vraiment. Je tache d’en faire l’expérience aussi dans mon travail, à mon niveau.

Evidemment chez Anne, on retrouve des caractéristiques un peu communes à l’esprit de Crazy Cocotte, des constantes qui m’animent: Anne est une femme, entrepreneure et créative, qui fait vivre une marque de passion.

Allez go, entrons dans l’univers d’Ana Gold.

Qu’est-ce que la plumasserie?

La plumasserie consiste à utiliser des plumes d’oiseaux pour créer des ornements, souvent vestimentaires ou décoratifs. C’est un art qui existe depuis des milliers d’années et que l’on retrouve dans de nombreuses civilisations.

D’un art sacré, chez les peuples amérindiens par exemple, la plumasserie est devenu un métier d’art. Les maîtres plumassiers obtinrent leur premier statut au XVI ème siècle. Cet artisanat d’art va connaitre un succès florissant jusqu’à la fin du XIX ème siècle, les femmes en étaient très friandes. Chapeaux, parures, vêtements, décorations, la plume était présentes partout!

En 1890, à Paris, on comptait plus de huit-cents maisons qui employaient six à sept mille personnes.

Wikipedia

Petit à petit, de nouvelles modes, comme l’abandon du port du chapeau, ont dissipé cet engouement et la plumasserie est tombée en désuétude. De nombreuses maisons ont fermés. La profession perdure maintenant à travers la haute couture, le spectacle et des passionnées comme Anne dans la bijouterie.

Il existe un seul CAP, au lycée des métiers de la Mode Octave Feuillet à Paris pour apprendre ce métier.

Bienvenue dans l’atelier de bijouterie-plumasserie d’Anne

Ce genre de rencontre et de découverte me donne une pêche, vous ne pouvez pas imaginer!!! Je suis tellement reconnaissante de pouvoir apprendre et découvrir de si jolies choses et j’aime entendre les artisans passionnés me parler de leur métier!

L’univers d’Ana Gold est féerique, enchanté. Anne imagine et dessine les pièces qu’elle va ensuite réaliser. Sa formation de bijoutière lui permet d’inventer ses propres montures . Son compte Instagram donne une excellente idée de ses sources d’inspiration, qu’elle présente, en général à côté de la réalisation finale.

Une fois le bijou dessiné et la monture réalisée, Anne l’ornemente avec différentes plumes mais aussi avec du cuir, des perles et même du vison, récupérés auprès d’autres ateliers, en utilisant des techniques traditionnelles.


Les plumes peuvent être utilisées au naturel ou teintées, ce qui offre une possibilité infinie de couleurs. Elles peuvent également être retravaillées, ciselées telle de la dentelle pour un rendu final si délicat!!!

Rassurez-vous, la plume se conserve très bien si on en prend soin, certaines d’entre elles à l’atelier avaient des dizaines et des dizaines d’années.

En plus des bijoux, Anne confectionne des ornements de tête, des pochettes, des pièces décoratives. Tout est possible et personnalisable de telle sorte que l’on peut passer une commande précise pour un événement par exemple. Chaque pièce est unique et originale.

Je suis fascinée par l’Artisanat d’Art, ce savoir-faire est un trésor et il faut le promouvoir. La plumasserie s’éteindrait sans ces talents qui la modernisent!

Où trouver Anne, créatrice d’Ana Gold?

Si vous passez par Puteaux, en région parisienne, venez découvrir la boutique/atelier d’ Ana Gold PAris au 3bis rue Chante-Coq.

Vous retrouverez aussi ses créations sur Instagram et Facebook! N’hésitez pas à la contacter si vous avez un projet/une envie en tête.


Ses bijoux sont également vendus dans différentes boutiques notamment dans le Concept-store des Ateliers d’Art de France, Empreintes, dans le Marais. Toutes les informations sont sur son site internet.
 

Merci encore Anne pour cette re-visite magique !

Je ne résiste pas au plaisir d’ajouter quelques photos, qu’en pensez-vous?

A très bientôt, prenez soin de vous!

Pascaline

Back to Top