5 choses que le confinement m’enseignées : séance de déculpabilisation

5 choses que le confinement m’enseignées : séance de déculpabilisation

Voilà maintenant un moment que nous sommes coincés chez nous, et un moment que je n’ai pas repris ma plume pour vous papoter par ici, vous parlez de ma façon d’envisager ce confinement.

Il exacerbe les sentiments, quels qu’ils soient, nous apprend à prendre sur nous, à mettre de l’eau dans notre vin. Nous déployons une énergie folle pour occuper les enfants, concocter des menus midi et soir chaque jour, anticiper nos courses, raccourcir notre champ de promenade… Nous nous mettons en tête que c’est le moment idéal pour faire du sport, se mettre au yoga et initier les enfants à la relaxation (celle qui a la recette pour que cela fonctionne est priée de se manifester dès aujourd’hui, merci!).

Bref, c’est une aventure hors du commun, riche d’enseignements et j’avais envie de partager avec vous, ce que cette situation, en tant que mère de famille, m’aura apprise.

Ces 5 choses que le confinement m’a enseignées.

Ce n’est pas grave…

S’il n’y pas de douche un soir, si les enfants mangent des petits pois- carottes deux jours de suite, s’il y a deux dessins animés au lieu d’un le temps que vous terminiez votre visio, si vous n’arrivez pas au bout du programme donné par la maîtresse, si on décide de s’accorder une journée à jouer aux cow-boys et aux indiens, le visage maquillé et les pieds nus. Ce n’est pas grave!!!!

Il n’y a pas une police des bonnes pratiques, tout est une histoire d’équilibre. Entre le temps passé avec les enfants et le temps que l’on arrive à se ménager sans eux. Chacun doit pouvoir être bien dans ses baskets!

Je vous ai déjà parlé dans un article éponyme, du livre d’Agnès Labbé, l’éducation approximative (si vous ne l’avez pas lu, c’est le moment) et je partage à 100% son point de vue. Il faut savoir raison garder.

On ne brise pas le charme quand la fratrie partage un jeu

Sauf si vous êtes suicidaires!!!

Ces moments de grâce sont rares et précieux. Le fait d’être tous ensemble sans arrêt peut à la fois créer des frictions et en même temps tellement développer leur imagination.

Si tout le monde joue, si le bazar s’installe, si l’histoire prend vie, si les cabanes se construisent sous les tables, si on organise des goûters sur le tapis du salon avec des chants vaudous pour faire naître les fées: SURTOUT, ne faites rien, éclipsez-vous, profitez-en nom d’une pipe!

Et tant pis, pour le désordre, la paix est à ce prix!!!! Faites-vous couler un bain!

On a le droit de laisser les enfants s’ennuyer…

C’est même recommandé par tous les professionnels de l’enfance et les spécialistes de la psychologie infantile.

Il est tellement facile de trouver des idées, des tutos, des recettes sur les blogs, sur Instagram, dans nos newsletters, sur nos boites mail…Et bien sûr, on adore partager des activités avec les kids.

Mais ce n’est pas une obligation absolue de les occuper à longueur de journée à moins de vouloir devenir complètement zinzin!!! Ils tourneront en rond 5 min, gardez courage, pour enfin trouver une activité ou un bouquin qui leur plaira.

On peut se ménager du temps chacun dans son coin même les uns sur les autres.

Tout est une question d’organisation. C’est absolument salutaire, indispensable pour la santé mental de tout un chacun.

Et si la chose n’est pas d’ores et déjà instaurée, il n’est jamais trop tard! Investissez les chambres, le canapé, le balcon-cabane etc…pour créer un lieu pour chacun l’espace d’un temps calme…ET filez dans un bain!

Nos hommes sont formidables mais ne les laissez pas s’ennuyer.

Eux en l’occurrence, croyez-moi, il ne faut pas qu’ils s’ennuient! Vous pouvez tenter la chose mais c’est à vos risques et périls!!

Profitez-en pour lancer le projet Rénovation du salon (avec des plans à faire sur les différents sites de modélisation de projet), l’idée d’une éventuelle voiture (avec comparaison d’au moins 10 modèles différents), le plan d’un défi sportif à moyen terme, l’idée d’apprendre une nouvelle langue, de créer des meubles…

TOUT EST POSSIBLE…

Mais ne laissez pas votre homme s’ennuyer….Sinon, je ne donne pas cher de votre tranquillité, de votre organisation au quotidien qui pourrait être remise en question. Ni du rangement de vos placards, de l’état de vos stocks de nourriture (un homme qui s’ennuie mange!!! souvent!!)….


Voilà les quelques petites choses que je retiens de cette étrange période de confinement que nous vivons. C’est suffisamment pénible pour ne pas en plus se mettre une pression inutile.

A vous maintenant de partager avec nous toutes ce que ce confinement vous enseigne au quotidien. Laissez un commentaire par ici 🙂

Je pense à vous. Je ne suis pas très active sur le blog en ce moment mais je sais que nous nous retrouvons ailleurs (et si vous ne me suivez pas encore sur Instagram, filez chez @crazy_cocotte, nos échanges sont vraiment sympas!)

A très bientôt

Pascaline

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :